Adulte

Helen Keller – Sa vie d’adulte

Helen et l’écriture

Encore étudiante, elle avait commencé une carrière d’écrivain qui dura toute sa vie. Son ouvrage le plus célèbre, « The Story of My Life, » (« L’histoire de ma vie », disponible en France sous le titre « Sourde, Muette et Aveugle » aux éditions Payot) a été traduit en plus de 50 langues mais on lui doit également un dizaine d’autres ouvrages ainsi que de nombreux articles pour la presse, en effet la majorité de ses écrits étaient cependant destinés aux journaux, ses articles polémiques sont les plus connus.

Helen, femme engagée

C’est après son parcours universitaire qu’Helen Keller s’engage politiquement. Elle visita(avec Annie sullivan toujours à ces côtés), plus de 25 pays et donna des conférences dans toutes les grandes villes du monde.

Elle crée une fondation pour les personnes handicapées. Elle participe à des conventions tout autour du globe dans le but de défendre les causes qui lui tiennent à cœur, ainsi que de lever des fonds. Elle est aussi très engagée dans différents domaines : socialiste, elle se bat pour le droit à la contraception, au droit de vote des femmes…(Certains médias, qui avaient acclamés son courage et son intelligence la renient depuis qu’elle s’est engagée politiquement).

Elle fonde en 1915 la Helen Keller International, l’une des premières ONG au monde, dédiée à la lute contre la cécité et la faim dans le monde.

Helen, grande femme du XXe siècle

Elle fonde en 1915 la Helen Keller International, l’une des premières ONG au monde, dédiée à la lute contre la cécité et la faim dans le monde.

Helen Keller fut consacrée l’une des dix plus grandes femmes du XXe siècle et reçut de nombreux témoignages d’admiration. Elle fut pour beaucoup de gens une source d’inspiration et de courage. Mark Twain disait quelque temps avant sa mort : « Les deux personnalités marquantes du XIXe siècle sont Napoléon et Helen Keller.

Pendant 50 ans, Helen Keller se consacra au « service de l’humanité », luttant pour les droits des femmes, des ouvriers, des minorités et devint une sorte d’ambassadrice mondiale des faibles et des opprimés (et à ce titre suspecte fichée par le FBI). Elle reçut de nombreuses distinctions internationales, parmi lesquelles la Légion d’Honneur en 1952 à l’occasion des commémorations du centenaire de Louis Braille.

La célébrité ne lui fit jamais oublier ses frères et soeurs sourds et aveugles : l’American Foundation for the Blind (Fondation Américaine pour les Aveugles) fut établie avec son aide dès 1921 et elle oeuvra à son fonctionnement, mais aussi à celui d’autres fondations dans le monde, jusqu’à sa mort.